photos-voyages-et-caravane

photos-voyages-et-caravane

Ballade en pays Cathare

Cette année début Juillet direction, Aude pays Cathare plus précisement Alet les Bains près de Limoux.

petit camping (environ 30 emplacements)tenu par un couple d'Anglais très sympa que je vous recommande si vous aimez comme nous le calme les emplacements ombragés, très bien situé pour les visites que nous voulons faire les châteaux Cathare et les abbayes de l'Aude.

je vous propose de suivre nos visites dans cette magnifique régions.

Tout d'abord le camping Val d'Aleth.

(comme d'habitude plus de photos dans l'onglet corespondant)

  

 

voilà maintenant notre emplacement

 

  

pendant notre séjour nous avons eu du très beau temps et nous avons fait beaucoup de visites, pour info à la première visite nous avons acheté "un passeport des sites du pays Cathare" qui vaut 2 euros mais qui à chaque visite nous donne une remise d'un euro, des la 3eme visite c'est tout bon, de plus à la fin du séjour vous pouvez selon le nombre de visite avoir un petit cadeau.

pour info:les petites explications que je vous donne ci dessous vienne d'explications que j'ai trouvée dans  les guides que l'on nous donne à l'entrée des sites.

 

Notre première visite c'est pour l'abbaye de Sainte Hilaire.

Ancienne abbaye bénédictine fortifiée,abritant le fameux "sarcophage" du maître de Cabestany.Le visiteur appréciera la sérénité de son cloître gothique desservant l'église romane,le logis abbatial,les réfectoires et les célliers.C'est ici que les moines inventèrent la Blanquette en 1531

 

 

La cave où peut-être naquit la fameuse Blanquette.

 

 

Toujours par un temps magnifique  

 visite du château d'Arques:

Château de plaine du pays Cathare avec son Donjon intact.

Le château (XIIème et XIVème siècles) est composé d'une enceinte qui entoure un donjon carré central de 11m de côté, doté de tourelles à chacun de ses angles.

 


 

là aussi quel site magnifique ! on essaye de s'imaginer tout ce qu'il y a pu ce passer dans tout ces lieux chargés d'histoire.

 

 

 

Mais pas de temps à perdre, aujourd'hui visite du château de Puivert

 

De tous les édifices castraux de la première moitié du XIVe siècle, le château de Puivert, dans l’arrière pays audois dénommé le Quercorb, apparaît assurément comme l’un des mieux conservés.

Alors que nombre de site semblent affecté d’adversité, de Puivert se dégage curieusement une impression de sérénité ; tout y est harmonie, puissance tranquille et grâce.

Classé Monument Historique depuis 1907, il demeure un témoignage majeur et authentique de la diffusion en Languedoc des grands principes de l’architecture royale française dite architecture philippienne.

 

 

 pour une fois il ne fait pas beau mais le site est magnifique, nous entrons dans la grande cour intérieur,il y a plusieurs salles avec des choses intéressantes

 

des sceaux, une salle de garde,une autre avec des instruments (vous pouvez bien sur voir plus de photos dans l'album corespondant)

 

 

 

 mais en sortant dans la grande cour il y a une petite salle le long du mur d'enceinte, 

on savait recevoir à l'époque !!

 

 

lorsque l'on sort il commence à pleuvoir,et malheureusement la vue sur le paysage est bouchée,

alors, retour au camping.

 

ce matin la voiture reste au camping,en effet nous allons visiter l'abbaye d'Alet les Bains,vu du camping je ne pensais pas quelle soit aussi grande !

la aussi il n'y a qu'un mot superbe !

au cœur même de la cité médiévale,l'abbaye Cathédrale Notre-Dame fait figure de monument majeur révélant ses éléments archaïques,romans et gothiques

en plus nous visitons l'abbaye en musique car une chorale est en répétition.

 

 

 

 la visite est libre et l'on peut se promener lentement,tranquillement, aller voir les endroits un peu oubliés.

 

 

de l'abbaye nous avons une vue sur l'église d'Alet que nous allons visiter après l'abbaye.

 l'église paroissiale Saint-André, qui date de la fin du XIVème siècle.

 

 

dans cette église il y a une  très belle lumière !!

 

 

 

 

Aujourd'hui visite de Montségur.

c'est ce château qui est à l'origine de mon intéret pour l'histoire des Cathares.

alors même,si il ne se trouve pas dans l'Aude mais dans l'Ariège,on ne peux pas le manquer!! 

 

 Le château de Montségur (Montsegur en occitan), construit en 1206, est un château qualifié de cathare. En effet, ce château fut implanté à l'emplacement arasé de l'ancien village fortifié qui constituait, jusqu'au siège de 1244, le lieu de résistance des cathares . Les cotes architecturales démontrent que le château actuel fut conçu sur la base de la canne anglaise qui ne fut introduite qu'ultérieurement ce qui prouve que celui-ci a été partiellement reconstruit par la famille du nouveau seigneur des lieux, le Maréchal de la foi Guy II de Lévis,après la reddition cathare de 1244.

Sous ce ciel gris le site est impressionnant,

 

 

pour y arriver la montée est rude, il faut une demi heure de montée,surtout prendre de bonnes chaussures voici à quoi ressemble la montée.

 

 

 

mais lorsque que l'on arrive en haut malgrès le ciel gris,la vue est superbe 

tout en bas le parking, hé oui!! ça fait haut!!

et c'est la que l'on se dit:tout à l'heure il faudra redescendre.

 

 

maintenant, le château:

dans cette enceinte, nous avons rencontrer un guide qui je crois s'appelle Fabrice(si je me trompe de prénom qu'il veuille bien me pardonner ) et pendant un long moment il nous a raconté l'histoire de ce château d'une façon formidable dans cette enceinte où il y ni a aucun bruit à part celui du vent (d'après ce que l'on dit aucun oiseau ne passe au dessus du château)

l'enceinte intérieur

 

 

 

 

 

en descendant 

le sentier passe à proximité de la stèle élevée en 1960 "aux martyrs du pur amour chrétien"

 

 

aujourd'hui: direction le château de Puillaurens, pour y arriver nous traversons 

Le passage du défilé de la Pierre-Lys qui fut l'œuvre de l'abbé Félix Armand, qui donna lui-même solennellement le premier coup de pic au pied du rocher qui barrait l'entrée de la vallée ; cinq ans après, en mai 1781, un étroit et tortueux sentier passait déjà à travers cette masse énorme. La Révolution française interrompit la suite des travaux ; mais l'œuvre fut reprise plus tard avec courage, et menée à bonne fin par l'abbé Armand.

 

 

 

 

 

voila ce que dit le guide:

château de Puilaurens à Lapradelle,citadelle du vertige Pyrénées audoises, au cœur d'une montagne restée sauvage.Perché à 700 mètres d'altitude, il présente un large répertoire de l'architecture militaire.

 

 

 

là aussi la montée est un peu rude (plus accessible quand même que le château Montsegur)mais par un beau soleil et sous les pins si l'on marche lentement c'est agréable.

 

 

 

nous voici arrivé!

 

 

la aussi nous avons une guide géniale (je n'ai même pas son prénom)qui sait nous expliquer et nous intéresser à l'histoire (petite et grande) 

 

dans ce château il y a aussi une légende "celle de la Dame Blanche" qui viens hanter les lieux chaque soir ou presque. 

 

 

la guide nous explique aussi que du château on peut voir le fameux pic de Bugarach où il faut ce trouver le 21 Décembre 2012 afin de survivre après la fin du monde!!!

si vous me lisez après cette date c'est qu'il y a eu une erreur !!!! sur la date.

 en réalité:

C'est une curiosité géologique, car issu d'un plissement couché, les couches supérieures sont plus anciennes que les couches inférieures. C'est pour cela qu'on l'appelle la « montagne inversée »

 

 


 

aujourd'hui visite importante: Carcassonne 

 

Au cœur de la cité de Carcassonne, le château comtal et les remparts, chefs-d'œuvre d'architecture militaire gallo-romaine et médiévale classés au patrimoine mondial de l'humanité par l'Unesco. l'une des plus grandes villes fortifiées d'Europe, parmi les mieux conservées grâce à la restauration de Viollet-le-Duc au XIXe siècle.
bien sur nous avions déjà visité ce site mais nous ne pouvons pas résister à une ballade dans la belle cité!
 
 

 

après l'extérieur , l'intérieur de la cité  

 

 

 

 

le château

 

 

 

à l'intérieur du château cette tête de gargouille

 

 

 

 

nous nous sommes longuement promener,malgrès la foule car il est vrai que nous ne sommes pas seuls.

après la visite le jour,nous allons la voir de nuit pour le feu d'artifice du 14 juillet.

 

pour voir ce fameux feu d'artifice tout le monde nous previent,surtout ne pas entrer dans la ville car avec 700000 personnes prévues il risque d'y avoir des problème pour le retour.

donc on cherche un endroit et sur les conseils du patron du camping nous allons garer la voiture près de l'hopital un peu en dehors de la ville.

on nous dit il faut arriver tôt,lorsque l'on arrive vers 17h30 il y a déjà du monde,beaucoup de CC et de voitures mais il y a encore un peu de place pour nous et maintenant il nous suffit d'attendre!!

le feu d'artifice commence seulement vers 22h!!

lorsque le jour commence à tomber c'est le moment de trouver une bonne place,nous laissons la voiture et  passons au dessus de l'autoroute et nous arrivons dans les vignes avec vue sur la Cité 

 

 

 

nous suivons un groupe de personnes qui s'installent dans une vigne abandonnée

 

 

 

le soleil descend la cité s'allume doucement

 

 

et maintenant le voilà 

 les photos ne peuvent pas rendrent toute la  beauté 

par contre à la fin du feu d'artifice pour retourner au camping DUR DUR,nous avons mis 1h pour faire 650 metres (d'après tomtom)

mais si vous passez par Carcasonne vers le 14 Juillet n'hésitez pas cela vaut l'attente et les bouchons!! 

retour au camping pour une fin de nuit tranquille 

 

 

Aujourd'hui,visite de Abbaye Caunes-Minervois,

seule abbaye du Pays Cathare à posséder une crypte ouverte au public et deux niveaux de cloître (XII et XVIII). Elle est réputée pour son chevet,fleuron du premier art roman méridional.

encore une très belle visite par un bel après midi 

  

 

 

 

voici l'intérieur de l'église

 

 

et enfin le fameux Chevet Roman ,superbe non!!

 

 

après cette visite,nous partons pour les châteaux de Lastours,nous n'allons pas les visiter car cette visite nous l'avons deja faite il y a plusieurs années.

 d'un socle rocheux à 300m d'altitude, les quatre châteaux du site de Lastours (Cabaret, Tour Régine, Surdespine et Quertinheux) dominent fièrement le cours de l'Orbiel (la rivière des oliviers) et le torrent du Grésilhou, dans un paysage sauvage hérissé de cyprès.

Verrou du Cabardès depuis le haut moyen âge, ils contrôlaient une des principales voies de pénétration dans le Cabardès et la Montagne Noire et prirent toute leur importance au moment de la Croisade contre les Albigeois.

 

 

mais quand même direction un belvédère face au site,panorama exceptionnel mais là petite surprise pour admirer les châteaux il faut payer!

mais bon il me manque quelques photos alors!

(les fameuses photos chèrement payées)

 

 

 

allez on n'arrete pas, maintenant direction le château de Saissac,

 

  Au cœur de la Montagne Noire, au nord-ouest de Carcassonne, le château de Saissac étage ses terrasses devant un paysage exceptionnel barré à l’horizon par la chaîne des Pyrénées.
Le château apparaît textuellement en 960 : il est légué par l’évêque de Toulouse au comte de Carcassonne qui, dès le XIème siècle, l’inféode à de puissants vassaux. 
          A la veille de la croisade contre les albigeois, le lieu appartient à Bertrand de Saissac, désigné en 1194 comme tuteur du jeune Raymond Roger Trencavel, héritier de la vicomté de Carcassonne. Bertrand de Saissac est notamment connu pour son intervention dans l’élection du prieur d’Alet : il n’hésita pas à déterrer l’ancien abbé et à le remettre sur le trône pour imposer l’élection d’un de ses amis. 

C’est dans ce contexte historique qu’il faut rattacher le « Trésor de Saissac ». En effet, en 1979, des travaux sur la commune, mirent au jour un trésor d’environ 2000 deniers datés des années 1250-1270. La quasi totalité des monnaies émanant de l’autorité royale atteste donc de la main-mise de l’administration capétienne centrale sur la région du Languedoc. 

visite libre pour ce site,on peut se balader tranquillement sans se presser

  

 

 

et voila le fameux trésor ? dans une exposition qui relate l'histoire du château

 

Après un château une abbaye!

 nous y arrivons au milieu de la fête du village, après avoir regarder le défilé des majorettes nous traversons les manèges pour trouver l'entrée de l'abbaye après les autos tamponeuses.

 

Fondée au VIII siècle, l'abbaye de Saint Papoul est citée pour la première fois en 817 dans un document émanant de Louis le Pieux.

dédiée à St Papoul,qui fut martyrisé sur la commune,cette abbaye, avec son remarquable cloître du XIV siècle,concentre le plus grand nombre de sculptures romanes du maître de Cabestany dans l'Aude 

une vue du clôitre 

 

 

un superbe autel

 

 

 

 

pour terminer une vue de l'extèrieur

 

 

 

 

Aujourd'hui nous prenons la direction du château de Termes

Il y a 800 ans, Termes a été le théatre du plus long siège de forteresse de la croisade albigeoise.

 

un paysage sur la route

 

 

nous laissons la voiture au parking qui se trouve à la sortie du village,car il est presque impossible de se garer dans le village et en route pour la grimpette.

là aussi la montée est rude sous un soleil éblouissant et une grosse chaleur,

des ouvriers sont au travail et vraiment ils ont du mérite car il fait vraiment très chaud.

 

 

en haut il fait encore plus chaud,mais ce n'est pas grave c'est toujours magnifique

 

 

 

bien sur comme d'habitude vous pouvez voir plus de photos dans l'album corespondant

 

comme nous ne sommes pas loin du château de Villerouge-Termenès(12km d'après le guide)

alors en route il fait chaud mais nous avons un programme !!!!!

Les premières données historiques concernant Villerouge remontent au début du XII siècle.

A cette époque et jusqu'à la Révolution Française,les puissants archevêques de Narbonne sont les seigneurs du château et du village

le château situé au coeur du village médiéval où fut brulé le dernier Parfait Cathare connu,

Guilhem Bélibaste, en 1321.

 

 

 

 

c'est une visite audiovisuelle, la visite et commenté  par Guilhem

que voici! 

 

 

 

pendant cette visite on découvre les diverses méthodes de travail des compagnons de cette époque

la visite se termine par les toits du château

  

 

Aujourd'hui nous partons pour l'abbaye de Lagrasse

Fondée selon la légende au VIII siècle par Charlemagne 

cette puissante abbaye bénédictine vit se développer une cité floririssante sur la rive opposée de l'Orbieu,aujourd'hui classée parmi" les plus beau village de France"

une des abbayes les plus prestigieuses de France

 

 

 

 

là encore une magnifique abbaye sous un beau soleil

encore une photo mais qui ne peux pas rendre toute la majesté des lieux

le dortoir des moines

 

 

après la visite retour vers la voiture en traversant cet ancien pont

 

 

maintenant de nouveau visite de château et quel chateau!

le château de Peyrepertuse à Duilhac

accroché à une crête calcaire qui culmine à 800 mètres d'altitude,Peyrepertuse matérialise l'un des plus remarquables châteaux forts du Midi de la France

un vrai  nid d'aigle! 

 

 

voici le paysage que l'on voit du château de Peyrepertuse

tout au fond il ya le château voisin Quéribus

 

 

Quéribus

peut être mon château préféré

encore une fois comme les autres il se mérite, une petite grimpette de 15 à 20mm

avant d'arriver.

château de Quéribus à Cucugnan : dernier bastion de la résistance Cathare à tomber aux mains des Croisés

 

 

 

 

 

 

vu du haut le parking parait bien petit!

 

 

maintenant nous allons vers un château qui aujourd'hui se trouve aux milieux des vignes 

le château d'Aguilar

place forte de l'ancienne frontière Franco-Aragonaise


 

Le château se trouve maintenant au milieu des vignes,ce qui ne devait pas être le cas au moment de sa splendeur 

 

 

là aussi après la grimpette obligatoire,la récompense! 

 

 

 

 J'éspère que vous être toujours là pour la suite du récit

aujourd'hui visite de

l'abbaye de Villelongue: une abbaye qui allie la rigueur cistercienne à la flamboyance de ses sculptures dans un cadre romantique.

cette abbaye appartient à une famille qui lui donne une âme 

 

 

 

 

une vue du jardin

 

 

 

aujourd'hui,mon mari en a un peu assez des châteaux et des abbayes nous partont pour les gorges de GALAMUS 

les gorges sont assez étroites(la circulation est alternée) et l'on ne peut pas s'arreter, ce qui est bien s'est de se garer au parking a l'entrée des gorges de prendre la navette pour faire la traversée et revenir tranquillement à pied pour admirer 

 

 

 

 

 

il y a aussi l'ermitage que l'on peut voir au début des gorges

on peux aussi  y acceder à pied

 

 

notre séjour se termine bientôt, mais nous ne pouvons pas quitter la région sans passer par Rennes le Château le fameux village de l'abbé Saumiere 

pour ceux qui ne connaisse pas: cet abbé aurait trouvé un trésor qui a servi a construire une nouvelle église et un ensemble composé d'un logis et d'un belvédère.

(pour certain son pactole viendrait des messes et des indulgences qu'il faisait payer mais qu'il n'exécutez pas) 

 

 

 

dans l'église on peux voir un bénitier supporté par ce diable! bizarre dans une église

 

 

la dernière visite de notre séjour c'est pour l'abbaye de Fonfroide dans la région de Narbonne

là aussi très belle abbaye et encore un fois un guide à la hauteur

 l'abbaye de Fontfroide : une des plus grandes abbaye cisterciennes d'Europe

 

 

 

la grande salle 

 

 

voila notre séjour est terminé,

je ne connaissais pas cette région à part Carcassonne et vraiment j'ai été enchantée de ces vacances un temps superbe (2 jours de grisaille) beaucoup de visites, mais je voulais voir des châteaux Cathare et j'en ai vu ! toujours magique

j'espère que ce récit vous a plut.

comme d'habitude vous avez plus de photos dans l'onglet corespondant

et vous pouvez bien sur me laisser des commentaires. 

 

 

 

 

 

 

 

 
 

 

 

 

 

 

 

 

 



02/10/2012
1 Poster un commentaire
Ces blogs de Voyages & tourisme pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 10 autres membres